Association pour le Rayonnement de l'Abbaye de Preuilly
Membre de la Charte européenne des Abbayes et sites cisterciens
Nos Assemblées générales

Procès verbal de l’Assemblée Générale de l’ARAP - 2 avril 2016

L’assemblée générale de l’ARAP, pour l’année 2015, s’est tenue à Preuilly le 2 avril 2016,

à 15 heures en présence de 57 adhérents. 26 pouvoirs avaient été envoyés.

 

Quelques nouveaux visages attestent l’arrivée de nouveaux adhérents

A tous, présents ou absents, anciens et nouveaux nous adressons notre

reconnaissance pour leur chaleureux soutien.

Nous ont fait l’honneur de leur présence :

Madame Nadine Villiers, maire de Gurcy-le-Châtel ;

Monsieur Denormandie, maire de Montigny Lencoup;

Madame Isabelle Rambaud, Directrice des Archives Départementales de Seine et Marne ;

Madame Valentine Weiss, Directrice du Centre de topographie historique de Paris aux Archives

Nationales de Paris ;

Madame Delmouly, Présidente honoraire de l’association Résonances de Vauluisant

accompagnée de Madame Gootges ;

Monsieur Paul Noël de Haut de Sigy, Président de l’association des Amis de l’abbaye de

Jouarre ;

Monsieur François Verdier, Président de la Société d’histoire et d’archéologie de

l’arrondissement de Provins ;

Sheila Bond & Clark Maines, chercheurs et enseignant l’archéologie, aux Etats-Unis

(Université de Brown et de Providence)

Le président ayant constaté que le quorum est atteint déclare que l’assemblée peut

valablement délibérer et met au vote le procès verbal de 2015 lequel est adopté à

l’unanimité.

 

 

Rapport moral du Président

En fait de rapport moral, et quitte à vous surprendre, ce sont des questions de procédure

et d’élections que je dois vous proposer. D’ailleurs il s’avère qu’elles relèvent précisément

de l’exigence morale qui doit être la nôtre, dans le respect de nos statuts, et au regard

de l’amplification des tâches que l’ARAP avec le CERAP se doivent de gérer, dans

l’approche de plus en plus exigeante et pressante de 2018. C’est donc bien cette

réflexion qui nous inspire les propositions que nous vous soumettons maintenant, au

nom du CA, qui les a, pour sa part, validées ce matin même.

1°) Renouveler le CA : une obligation statutaire.

Selon l’art 9 de nos statuts, nous devons, tous les 3 ans, renouveler –ou reconduire- les

10 membres actuels du CA, en fonction du choix de chacun, lequel a été sollicité dès

Février. Nous prenons note du souhait de 9 d’entre nous d’être reconduits pour 3 ans. En

revanche Emmanuel Husson a exprimé clairement, par mail du 14 février, sa décision de

ne pas continuer, sans pour autant quitter l’ARAP. Nous en prenons acte, non sans

regret. Bien qu’absent, Manu, je te dis « Merci » pour la part active, dynamique, qui

reste la tienne dans la vie de l’Association, avec tes visites guidées vibrantes et

passionnantes, tes propositions, tes élans, tes aspirations, mais aussi sans doute la

frustration de ne pas être reconnu à la hauteur de tes attentes, inspirées de ton fort

attachement génétique à Preuilly. J’en profite aussi pour souligner la fidèle et tenace

implication de Catherine, ton épouse, dans l’étude, quasi monacale, du fameux H328, en

pilotant, avec toi Chantal, le groupe du Scriptorium, si important dans nos objectifs de

2018, aux côtés de Valentine Weiss et François Blary .

Toujours est-il que, sans Emmanuel, il nous incombe de pourvoir à la place ainsi vacante.

Ce qui a conduit le CA à accueillir favorablement la candidature de Marie-Catherine

Paquier, fidèle adhérente de la première heure, et surtout - vous le savez - en liens

étroits depuis 4 ans avec les moines, les moniales et leurs boutiques monastiques. Elle

en a fait le sujet de sa thèse de Doctorat, brillamment soutenue au CNAM le 30 Juin

dernier. Désormais Maître de Conférences en Sciences de Gestion, elle est appelée aussi

à intervenir dans divers colloques internationaux, d’où son absence d’aujourd’hui.

2/ Elargir le CA : une opportunité statutaire.

Autre réflexion du CA à vous soumettre : accroître notre potentiel, donc nos moyens et

qualités d’action, étayer notre crédibilité, dans nos demandes comme dans nos bilans,

auprès de nos partenaires financiers, pouvoirs publics ou mécènes. Il nous faut être, plus

que jamais, rigoureux et irréprochables. Or, ici aussi, l’art 9 des statuts nous autorise à

passer de 10 à 12 membres, ce qui permettrait d’accueillir Laurence Laborie, qui nous

propose ses compétences d’expertise comptable, d’ailleurs déjà appréciées l’an dernier et

Marie-Ange Husson qui travaille discrètement mais efficacement à tous les projets depuis la création de l’association .

3/Enfin, une information :

A la suite du décès de Roby, il incombait au collège des Fondateurs, de coopter un

successeur (art.4). C’est pour Monsieur Jean Aribaud que nous nous sommes prononcés.

Cher Jean, vous êtes devenu ami intime de Roby et Patricia lorsque, Préfet de la

République, vous avez été nommé Préfet délégué auprès du Gouvernement de la

Principauté. Amitié intime, quasi fraternelle, bien plus solide et durable que protocolaire,

et si contagieuse entre nous et vous, avec votre épouse Claire ! Bref, ce choix, les

fondateurs l’ont fait, ils le confirment et l’AG, dûment informée, est invitée à en prendre

acte.

 

L’élargissement du Conseil d’administration est adopté à l’unanimité.

 

 

Rapport financier

Le bilan financier est adopté à l’unanimité

 

 

Rapport d’activités

• Les démarches : une demande de reconnaissance d'intérêt général a donc été

envoyée à la Direction des Finances Publiques de Seine et Marne, à la fin de

l’année (le 18 décembre 2015) et l’administration fiscale a 6 mois pour nous

rendre son avis. Nous espérons bien sûr qu’il sera favorable et qu’il nous

permettra de récompenser votre générosité.

Vous venez de le constater sur le bilan présenté par notre trésorier, nous n’avons

pas demandé de subvention au Conseil départemental pour 2015. Les dossiers

devaient être déposés au début de l’année et nous n’avions encore programmé

aucune intervention des équipes archéologiques. A titre d’information, le problème

se présente à nouveau cette année, le délai de dépôt des dossiers ayant été

encore avancé (15 février). Nous avons donc écrit au Président pour lui expliquer

la difficulté où nous étions et demandé pour 2016 une subvention pour les relevés

commencés en 2015 et terminés en 2016.

• Les visites : Les journées du patrimoine (80 personnes en visite guidée sous la

houlette d’ Emmanuel, très apprécié de son public) ; l’école de Gurcy-le-

Châtel ; 20 membres de l’Association des Randonneurs du Pays Provinois (ARPP)

les membres du jury du Prix Provins, plusieurs groupes de voisins opposés aux

éoliennes, et un certain nombre de visiteurs occasionnels qui ont eu la chance que

l’un de nous soit disponible pour les accueillir impromptu.

Une réflexion est en cours pour faciliter l’accueil des visiteurs. S’il est vrai que la

propriété est habituellement fermée (pour diverses raisons dont la mise en garde

officielle de la gendarmerie en cas d’intrusion malveillante) nous rappelons que

les visites sont toujours possibles sur demande, par mail ou par courrier.

• L’AG de la Charte Européenne des abbayes et sites cisterciens s’est tenue à

Troyes le vendredi 19 juin à 14 heures à l’issue du colloque international « Le

temps long de Clairvaux » organisé dans le cadre des célébrations « Clairvaux

2015 » Y ont assisté Yves et Emmanuel. C’est en Allemagne, le 23 Avril prochain,

que se tiendra l’AG 2016 ; Preuilly y sera représentée par Elisabeth Von Freyberg.

• Clairvaux 2015 : Patricia et Chantal ont participé à ce colloque qui s’est tenu

à Clairvaux le mercredi 17 et à Troyes le jeudi 18 juin.

• Les journées Provins - Preuilly 11-12 septembre 2015. A l’occasion de la

remise du prix « Provins Moyen Âge » décerné à Jean Yves Bouriaud les membres

du jury, présidé par le Professeur Philippe Contamine, ont visité Preuilly sous la

conduite de François Blary. La veille, guidés par Brigitte Bouvrain, six d’entre nous

sont allés à la recherche des « maisons de Preuilly» à la Citadelle de Provins et

dans le quartier de Saint Ayoul.

• Un projet d’éoliennes menace la Bassée. Face à ce danger, dans toutes les

communes avoisinantes, les habitants se sont unis massivement. L’ARAP, avec

Vent Debout, prend une part active à ce grand mouvement de protestation.

• Les recherches archéologiques sont entrées dans une nouvelle phase.

François Blary nous en présente le bilan dans un exposé toujours aussi

fascinant.

En novembre 2015 ce sont les professeurs et non les étudiants qui ont travaillé

pour Preuilly : François Blary a exploré le réseau de canalisations qui courent sous

le domaine, et Jean-Pierre Gély a complété ses relevés sur les différents types de

pierres utilisées pour construire l’église abbatiale. Les relevés topographiques sont

pratiquement terminés.

En juillet 2015, nous avions eu le plaisir d’accueillir pendant quelques jours, deux

chercheurs américains, Madame Sheila Bond et Monsieur Clark Maines ; ils sont

parmi nous aujourd’hui. Ils reviendront en juillet prochain, avec François Blary et

une équipe internationale d’étudiants, pour un chantier de fouille au niveau du

chapitre. Nous espérons qu’ils y trouveront des surprises à la hauteur de leurs

attentes.

• Le scriptorium. Les douze copistes attelés depuis mai 2013 à la transcription du

manuscrit H 328, ont posé la plume en décembre 2015. Grâce à la persévérance

de Catherine, à sa patience, à ses encouragements, à la régularité de sa

présence, à son autorité douce et persuasive, ils sont venus à bout des 1000

pages de ce copieux document que Madame Isabelle Rambaud, Directrice des

Archives départementales de S&M, nous avait autorisés à photographier. Un

immense merci à tous.

Notre cadeau de fin d’année a été la rencontre avec Valentine Weiss.

 

Conservateur aux Archives nationales à Paris, elle a bien voulu se pencher sur

notre travail d’amateur, nous encourager, puis nous nous prendre sous son aile ce

qui nous laisse entrevoir des lendemains radieux et… beaucoup, beaucoup de

travail encore. Toutes les bonnes volontés sont bienvenues

Inscrite à l’article 2 de nos statuts, via le CERAP, la recherche a été, cette

année encore, l’activité phare de notre association. Non seulement elle

est seule capable d’éclairer concrètement une histoire de l’abbaye de

Preuilly qui jusqu’alors était restée fâcheusement dans l’ombre, mais elle

aura permis de surcroît le rapprochement amical de tous ceux qui ont

accepté de s’investir dans cette tâche exigeante. Ainsi notre association

trouve en elle un double bénéfice : remplir ses objectifs et valider sa

fondation. Ajoutons qu’elle fait l’originalité de l’ARAP qui, à l’instar de la

cinquième fille de Cîteaux, se démarque de ses soeurs par cette

orientation particulière.

Le président tient à souligner ici, fortement, l’engagement particulièrement

énergique et fédérateur de Chantal auprès de toute l’équipe, avec l’inestimable

renfort de Madame Weiss.

Nous le remercions de ses encouragements qui valident notre mobilisation.

Chacun fait selon ses possibilités, certes, mais tous sont infiniment précieux.

Projets 2016

Nos actions cette année convergeront plus que jamais vers 2018 : la célébration

du 900e anniversaire de la fondation de l’abbaye de Preuilly .

Plusieurs projets sont encore à l’étude : marché monastique à l’abbaye, grande journée

d’attractions en partenariat avec la Ville de Provins, pèlerinage solennel sur une idée de

notre Evêque etc. plus la journée d’étude au Collège des Bernardins à Paris.

Sous l’autorité scientifique de François Blary et de Valentine Weiss nous présenterons un

livre où sera inclus, à côté du bilan archéologique, le travail du scriptorium. En quelques

mots, à l’appui de quelques photos de manuscrits, Madame Weiss nous communique son

optimisme. Grâce à elle le scriptorium se remet au travail avec un regain d’énergie. Des

séances de travail régulières sont programmées aux Archives Nationales. Il y a de la

place – et de la tâche - pour tout le monde.

Les archéologues, quant à eux, entreront dans la phase des « fouilles » proprement

dites qui se dérouleront dans le chapitre, tout le mois de Juillet. Un chantier - école

bénéficiera de cette expérience.

Par ailleurs Madame Weiss a su attirer sur Preuilly la bienveillante attention du

professeur Reynald ABAD qui proposera à ses étudiants de Maîtrise des sujets relatifs à

nos abbés commendataires.

 

L’assemblée ayant approuvé ces trois rapports, la séance est levée à 17h15.

______________________________________________________________________________________________________________

Procès verbal de l’Assemblée Générale du 21 mars 2015


 

L’Assemblée générale de l’ARAP s’est tenue à Preuilly, le 21 mars 2015, en présence de 53 adhérents.

41 pouvoirs avaient été envoyés

Merci à ceux qui, malgré leur absence, nous ont ainsi renouvelé leur soutien.


Nous ont fait l’honneur de leur présence : 

Madame Nadine Villiers, Maire de Gurcy

Madame Delattre, Maire de Vimpelles

Monsieur Denormandie, Maire de Montigny Lencoup

Monsieur Jean François Robin, Directeur de l’Office du Tourisme de la ville de Provins  Madame Sire, Présidente de l’Association Résonances de Vauluisant et Madame Delmouly, Présidente honoraire,

Monsieur Paul Noël de Haut de Sigy, Président de l’association des Amis de Notre-­‐Dame de Jouarre.

 

Après le mot d’accueil de Madame Patricia Husson, le Président, ayant constaté que le

quorum est atteint, déclare que l’assemblée peut valablement délibérer et met au vote le procès verbal de l’année précédente, lequel est accepté à l’unanimité.

 

 

Rapport moral du Président

 

Chers amis de l’ARAP, merci à vous tous d’être là en ce tout nouveau printemps, opportune charnière entre le bilan de l’année 2014 écoulée et les projets de 2015, et au-­‐delà bien sûr, à l’approche de 2018, neuvième centenaire de la fondation de Preuilly. Cet évènement mobilise et fédère toutes les attentions du CA réuni ce matin, celles du CERAP aussi et de son Scriptorium sous la houlette de Chantal et Catherine,

celles encore et surtout de l’équipe archéologique du Professeur François Blary, nommé depuis l’automne Professeur d’Histoire de l’Art et d’Archéologie médiévale de l’Université libre de Bruxelles.

Dans la suite de ce qui a déjà été étudié, notamment la grange des Beauvais, les recherches sont maintenant particulièrement axées sur les vestiges de l’espace spirituel.

Essentiellement l’église abbatiale, dont nous savons qu’elle attend une suite à la première tranche de travaux ayant sécurisé le secteur sud-­‐ouest et son joyau, la rosace, voila presque 10 ans déjà !

Or, ces recherches archéologiques sont le préalable indispensable aux travaux de consolidation et sauvegarde des ruines, objectif concret devenu prioritaire, avec le concours attendu d'un architecte en chef des Monuments Historiques.

Joli programme certes, autant qu’ambitieux, donc, merci à vous tous, adhérents fidèles, pour votre soutien, merci aussi aux généreux donateurs de la campagne de mécénat en cours, merci au Conseil Général, plus particulièrement à M. Jacques Ballot, Conseiller de Donnemarie-­‐Dontilly et à M. Lionel Walker, Vice-­‐Président, en charge des Affaires culturelles. Merci encore pour l’amitié et le soutien de nos amis : Résonances de Vauluisant, Amis de l’Abbaye Notre-­‐Dame de Jouarre, la SHAAP, ainsi que l’association de Dontilly A.C.R.E.D.E.P.O., dont je salue les représentants venus jusqu’à nous.

Mais, j’arrête là, sans aller plus avant sur ce que les experts auront à cœur de développer incessamment. Cependant…


Cependant, je ne saurais omettre l’évènement, majeur à mes yeux, de l’année 2014, survenu le 19 Juillet : la mort de l’un des nôtres, j’ose même dire, comme certains, « le meilleur d’entre nous », Robert Husson. Sans d’inutiles larmoiements, c’est au double titre de frère de Roby et de président de l’ARAP que je tiens à dire quelques mots à sa mémoire.

‐ D’abord, pour moi et notre fratrie de 8 (hélas réduite à 5), Roby était notre petit frère, mon petit frère. Ensemble, notre duo, soudé et complice, a grandi, et vieilli aussi, très heureux au milieu de nos six sœurs. Au fil du temps, le petit Roby, bouclé, pétillant, est vite devenu brillant et séduisant autant que simple et naturel. Il est toujours resté pour moi l’alter ego toujours bienveillant, sans jamais une dispute entre nous, complicité que, d’ailleurs, vous aussi, Patricia et Marie-­‐Ange, avez su partager entre vous deux, et avec nous deux.

‐D’autre part, côté ARAP, j’ai aussi à cœur de souligner que Roby a été, non seulement l’un des membres fondateurs, mais surtout -­‐j’ose le dire-­‐ le plus légitime, avec toi, Patricia. Sans son affaiblissement regretté et regrettable, c’est bien lui qui aurait dû être Président de l’ARAP dès sa fondation en 2008. Les plus jeunes d’entre nous doivent savoir qu’il s’est toujours montré, depuis les culottes courtes, celui d’entre nous tous, le plus viscéralement attaché à Preuilly : physiquement, les pieds sur les terres, les pierres et les bois, et affectivement, si amoureux de Preuilly, le cœur ouvert aux joyeuses animations, mais aussi et tout autant aux soucis de l’avenir de Preuilly. Et d’ailleurs, fort heureusement, en 1972, il fut rejoint en tout cela par toi, Patricia, si solidairement et si positivement ! Ce dont Preuilly vous sait le plus grand gré à tous les deux !

Mais j’arrête là, pour rejoindre l’ordre du jour, en l’occurrence le rapport financier.

Le rapport moral est adopté à l’unanimité.

 

 

Rapport Financier

Le rapport financier est adopté à l’unanimité

 

 

Rapport d’Activités

 

I  les activités de l’ARAP

Moins de visites que l’an passé mais une plus forte présence aux côtés de nos amis cisterciens :

Marion Fenart a participé en novembre au stage de formation des guides organisé à Cîteaux par la Charte des Abbayes et Sites Cisterciens.

Dix d’entre nous ont pris part, pendant la journée du 15 août, aux festivités qui ont marqué le 900e anniversaire de la fondation de Pontigny. Depuis la grand messe en grégorien, chantée par les chorales des associations bourguignonnes, jusqu’au« Son et Lumière », en passant par une conférence sur « Les Vierges du Salve », nous avons apprécié la diversité et la richesse des représentations cisterciennes proposées par nos amis de Pontigny.


II Les activités du CERAP.

Outre l’acquisition de livres rares , l’accueil d’une étudiante autrichienne dont le sujet  de thèse portait sur l’histoire de Preuilly, et l’accueil pendant 10 jours de 10 étudiants en archéologie conduits par François Blary et Richard Jonvel , le CERAP a fait porter son effort sur le développement du Scriptorium

Trois nouveaux chapitres ont été ouverts :

- L’un sur les « 34 abbés réguliers » qui ont exercé leur ministère de 1118 à 1536. Six chercheurs Seine et Marnais dépouillent actuellement les archives de Provins à la recherche des familles de ces religieux.

- Le second, sous la houlette d’une adhérente, guide de la ville de Provins, recherche « l’histoire des maisons que l’abbaye possédait à Provins »

- Le troisième entreprend la même enquête sur « les maisons de Paris », en lien avec la « Sauvegarde de Paris Historique » (rue François Miron 75004)


Quant au premier chapitre attelé depuis deux ans à la retranscription du manuscrit H 328 des Archives départementales de Seine et Marne, grâce au zèle de ses douze copistes, il est en passe d’achever la transcription des 1240 folios que comporte ce manuscrit .

La recherche des sources nous a conduits à Dijon où nous avons trouvé d’amples renseignements sur Monseigneur d’Apchon, 44e abbé de Preuilly, qui sont venus corroborer le manuscrit H 343 des Archives Départementales de Seine & Marne

Grâce à l’aide de Nathalie Ensergueix, aux Archives départementales de l’Yonne nous avons pu numériser la plupart des nombreux documents qui s’y trouvent concernant

Preuilly.


La vente des «Vierges du Salve », étude écrite avec le concours des photographes bénévoles de l’ARAP , a rapporté cette année 2000€ de droits d’auteur. Pour permettre à l’auteur de reverser à l’ARAP, sans préjudice personnel, la totalité de ses droits d’auteur l’Assemblée mandate le Président pour qu’il introduise une demande de rescrit fiscal dont pourront bénéficier également les autres donateurs attachés à la  préservation du patrimoine de Preuilly.


Avant de laisser la parole à François Blary, l’acteur le plus attendu et le plus apprécié des recherches conduites par l’ARAP, précisons que les projets pour les années qui viennent concernent essentiellement la préparation du 900e anniversaire de la fondation de Preuilly en 2018.

(Bilan de la campagne archéologique 2014 : Présentation par le Professeur François Blary)

Après cet exposé chaque année plus passionnant les échanges se multiplient librement autour du verre de l’amitié.

L’assemblée se sépare vers 18 heures.

 
_____________________________________________________________________________________________________________

Procès verbal de l’Assemblée Générale du 15 mars 2014

 

 
L’Assemblée Générale de l’ARAP  s’est tenue à Preuilly, le 15 mars 2014,  en présence de  72  adhérents. 
44 s'étant fait représenter.
Merci à ceux qui, malgré leur absence, nous ont ainsi  renouvelé leur soutien.
 
Nous ont fait l’honneur de leur présence : Monsieur Denormandie, Maire de Montigny Lencoup        
Monsieur Bertrand de Feydeau,  Président de la Fondation des Bernardins,
Madame  Hélène Sire, Présidente de l’Association  Résonances de Vauluisant et Madame Delmouly , Présidente honoraire,
Monsieur Paul Noël de Haut de Sigy, Président de l’association des Amis de Notre Dame de Jouarre,
Monsieur Jacques Moulin, Architecte en chef des Monuments Historiques.
 
Après le mot d’accueil de Madame Patricia Husson, le Président, ayant constaté que le quorum est atteint, déclare que l’assemblée peut valablement délibérer et met au vote le procès verbal de l’année précédente, lequel est accepté à l’unanimité. 
 
Rapport Moral du Président
 
Merci à tous de votre présence à cette AG de l’ARAP.
Merci aussi à nos invités de marque : représentants des collectivités locales, des associations amies : Bernardins, Vauluisant, Jouarre, SHAAP,  du monde universitaire, particulièrement à nos partenaires et à nos orateurs de tout à l’heure, j’y reviendrai, mais je les remercie dès maintenant.
 
Compte tenu de l’ordre du jour qui nous attend, je serai bref   :  j’ai le moral – l’Arap a le moral-  parce que l’implication croissante des jeunes se confirme. Cela nous rend optimistes pour mener à bien les deux projets conjugués qui nous mobilisent : 
     - le 9e centenaire de la fondation de Preuilly en 2018,
     - les travaux de sauvegarde pour la grange des Beauvais et les ruines de l’église abbatiale.
 
De quels atouts disposons- nous ?

- d’abord la vitalité de l’ARAP et du CERAP. Comme dans tout organisme en bonne santé, nous pouvons compter sur le cœur et les neurones d’une belle brochette d’adhérents, organisée en Scriptorium par Chantal et Catherine, pour recenser les sources de l’histoire de Preuilly et les mettre au service des historiens tels que,  pour aujourd’hui, Mrs Bertrand Marceau et Nicolas Richard , spécialistes de l’histoire religieuse du XVIIe  siècle.
-  S’ajoute à cela la vitalité des campagnes archéologiques menées et encadrées par le Professeur François Blary, avec Richard Jonvel, depuis- et pour encore quelques années qui sont les préalables nécessaires à la célébration de 2018 ainsi qu’aux travaux de sauvegarde  à planifier.
 
Les idées ne manquent pas. Mais comment financer ces beaux projets ?
Où trouver le pétrole dont les moteurs ont besoin !
 
D’où l’idée de la reconnaissance d’Intérêt général, afin de pouvoir obtenir pour nos généreux donateurs l’argument de la déductibilité fiscale.
Ce dossier, engagé cet automne par le CA auprès de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale, en charge de la vie associative, semble en bonne voie.
Le nombre d’adhérents étant l’un des principaux critères d’attribution de cette R.U.P. nous avons lancé en octobre une campagne d’adhésions vigoureuse, mais aussi fructueuse, puisque nous sommes passés de 74 adhérents à 177 auxquels s’ajouteront les membres des associations qui nous ont fait l’honneur d’adhérer à l’ARAP.  Excellente occasion de vous remercier tous, les anciens pour votre fidélité, les nouveaux pour votre engagement, pour le soutien matériel de vos cotisations, mais surtout, en l’occurrence, pour le nombre de membres dont nous pouvons nous prévaloir grâce à vous. Un merci particulier aux associations qui ont bien voulu nous rejoindre, certes pour leur amicale sympathie, mais aussi pour le poids de leurs effectifs ! 
Parallèlement, nous allons lancer incessamment une campagne similaire en direction des sponsors potentiels. Croisons les doigts !    
                                                                                                                         
Avant de passer au rapport financier et au rapport d’activités, en logique conséquence de ce que vous venez d’entendre, je dois vous confirmer que le CA, lors de sa dernière réunion, a décidé de soumettre à l’Assemblée la proposition annoncée dans la convocation : à savoir l’élargissement du CA de 8 à 10 membres, ce qu’autorisent nos statuts, à savoir 1 membre de chacun des 2 collèges. Se sont proposées :
- pour le collège des fondateurs : Patricia,
- pour le collège des adhérents : Elisabeth,
L’une et l’autre si impliquées et si nécessaires à la vie de l’ARAP et généralement de Preuilly.
J’en viens donc à demander maintenant le vote de l’assemblée, et pourquoi pas à main levée, sauf avis contraire.
Qui est contre ?   Qui s’abstient ?
Je vous remercie de votre acquiescement unanime. Au passage, vous noterez que la politique de l’ARAP, en cette période électorale, est plus qu’exemplaire, car plus que paritaire, avec désormais un CA de 6 femmes pour 4 hommes ! Et j’en suis très heureux !                           
 
 
Rapport d’activités 2013
 
 
Les activités de l’ARAP
 
Les visites :   elles ont été peu nombreuses cette année
Le dimanche 15 septembre, journée du Patrimoine,  nous avons enregistré  une soixantaine de visiteurs.
Parmi lesquels des cousins d’une famille d’Espagnols embauchés à Preuilly dans les années 1938 – 1948. Toute leur enfance avait été bercée par l’évocation de souvenirs heureux. Elles revenaient sur les lieux   « pour voir et pour comprendre ». Pour ceux d’entre nous qui gardent mémoire de ce que fut l’exode des Espagnols dans ces années noires de leur histoire, ce fut un vrai partage d’émotions.
 
Le 12 octobre, les Guides du Collège des Bernardins, passaient la journée à Preuilly (15 personnes), 
 
Les relations avec la  Charte Européenne des Abbayes et Sites Cisterciens :
Audren, Catherine et Emmanuel ont représenté Preuilly à l’assemblée générale de la Charte qui s’est tenue à Morimondo (Italie) du 20 au 22 avril 2013
 
A la demande de Dominique Mangeot, Président de la Charte, l’ARAP a participé aux deux journées de réflexion organisées l’une à Royaumont ( Yves et Chantal), l’autre à Clairvaux ( Yves, Marie Ange et Emmanuel ) afin de recueillir les avis des abbayes adhérentes sur les conséquences de l’expansion rapide de la Charte en Europe. L’expérience des anciens était censée permettre d’actualiser les objectifs de cette association.
Une synthèse de ces rencontres devrait être présentée à l’AG 2014 qui se tiendra le 26 avril prochain à Clairefontaine ( Belgique).
Nous en retrouverons la présentation dans le bulletin de la Charte qui suivra leur AG .
 
Visitez leur site www.cister.eu et vous verrez leur importance internationale …
 
Le 22 octobre,  en vue d’obtenir l’accord des services fiscaux pour l’obtention de la Reconnaissance d’Utilité Publique,  nous recevons la visite du Directeur Départemental de la Cohésion Sociale, en charge de la vie associative qui conclura  ainsi son rapport :  
 « Cette visite a permis de mesurer l’intérêt majeur de l’Abbaye au regard de l’histoire et du territoire seine-et-marnais,   ainsi que la qualité des productions d’études et de recherches  conduites par l’ARAP depuis sa création »
Merci aux universitaires de nous garder leur concours dans cette tâche
 
II    Les activités du CERAP
 
 
Acquisition de livres : 
 
SUGER,   Vie de Louis le Gros,  Paris 1929 ;
M. PEIGNE-DELACOURT,  Histoire de l’Abbaye d’Ourscamp, Paris 1876 ;
Roger GAIGNIERES, « Catalogue des Tombeaux de Gaignières, troisième partie », Gazette des Beaux – Arts,  juillet-août 1977 ;
François BLARY,  Origines et Développement d’une Cité Médiévale, Château-Thierry,  Revue Archéologique de Picardie, N° spécial 29,  2013 ;
Bulletins de la Société d’Histoire et d’Archéologie de l’Arrondissement de Provins  ( 22 numéros  disponibles depuis 1892) .
 
 
 
La campagne archéologique s’est déroulée à l’automne.
D’année en année l’intérêt de ce travail ne fait que croître.
François Blary nous en présente un diaporama passionnant qu’il résume en ces termes :
 
« Elle  s’est attachée en 2013 d’une part à poursuivre le relevé micro-topographique du domaine de Preuilly  et , d’autre part à initier la base du  chantier-école d’archéologie du bâti,  autour des universités de Picardie et de Champagne-Ardenne en relevant quelques façades de bâtiments ( la forge, les murs intérieurs du rez-de-chaussée de la grange des Beauvais)  ainsi que l’ « orthophotoplan » du corps de bâtiment de 110 m de long qui  constitue la limite de  la ferme au Nord.
Parallèlement à ces travaux de relevé, une prospection test réalisée par Michel Dabas et la société Géo-carta a permis de montrer la conservation dans le sous-sol de nombreux bâtiments organisés autour de deux cloîtres. L’examen des photographies aériennes  des différentes missions réalisées par l’IGN depuis les années 50 ont permis de découvrir le plan d’une grange disposée au nord-est du domaine actuel de Preuilly.
Toutes ces données nouvelles confirment le très haut intérêt historique de l’abbaye ainsi que la très bonne conservation des données archéologiques encore en élévation ou dans le sous-sol. »  
 
Le scriptorium : 

Sous la houlette de Catherine,  les 12 adhérents attelés à la transcription du manuscrit  H 328 ont achevé la lecture de 450 folios. Au fur et à mesure de leur transcription, les documents  sont intégrés dans la chronologie des abbatiats où se dessinent peu à peu les étapes de la vie de l’abbaye. Les copistes espèrent  finir leur tâche pour la Noël 2014.
Sous la houlette d’André de Ravinel,  l’enquête sur les ABBÉS s’avère plus ardue. Merci à ceux d’entre vous qui ont rejoint l’équipe.

III   Projets pour 2014
 
Poursuivre les enquêtes archéologiques sous la direction de François Blary, selon le planning établi par l’université de Picardie.
Ajouter à ce planning l’enquête archéologique de l’église abbatiale afin de permettre la constitution d’un dossier de conservation de l’existant, réalisé  sous l’égide des Monuments Historiques.
Poursuivre l’accueil des « chantiers – écoles » et  des visiteurs en général notamment des scolaires.
Poursuivre la recherche des sources ( Archives Municipales de Montereau, Archives Départementales de l’Yonne, Archives Nationales, Bibliothèque nationale …)
Passer à la vitesse supérieure dans la préparation de 2018
                    Commencer à élaborer le programme des festivités
                    Constituer un comité de parrainage culturel
                    Etablir les relations avec nos filles Barbeau, La Colombe, Vauluisant
                    Rencontrer les responsables des cisterciennes de  S&M : Jouy , Cercanceaux, Le Lys, Pont aux Dames.  
                  
Là encore nous avons besoin de la collaboration de tous les volontaires.
 
 
Communications de Bertrand Marceau et de Nicolas Richard
Pour conclure notre réunion, deux  interventions nous sont offertes dont les textes nous seront communiqués ultérieurement mais que les auteurs résument ainsi :
 
 "Les trois chartes de visite présentées par Bertrand Marceau permettent de poser une question importante, celle de la place de l'abbaye de Preuilly dans le renouveau catholique dans la France du début du XVIIe qu'ont illustré, à l'époque, des figures comme celles de saint Vincent De Paul, du cardinal de Bérulle ou de sainte Louise de Marillac. A lire les chartes de 1604, 1616 et 1632, l'abbaye est assez loin de la fidélité à la règle qui constitue l'idéal cistercien. Le visiteur, dont l'inspection n'est ni réformatrice, ni judiciaire, mais dominative, doit consentir des mitigations, par exemple en permettant la présence de chiens dans le cloître, malgré les dispositions contraires du chapitre général, et en permettant, certes de façon modérée, la chasse, qui est interdite par le droit canon à tout clerc. Il doit aussi, après quelques décennies d'efforts pour imposer le silence au réfectoire, se résoudre à laisser les moines parler entre eux pendant une partie du repas. Pourtant, avant même le passage à l'étroite observance dans les années 1630, le visiteur note des marques de la progression de la réforme catholique, sous la forme de la décence croissante de l'office divin, pour lequel certains moines commencent à adopter le rite romain restitué par saint Pie V, aux dépens de l'office propre à l'ordre de Cîteaux. C'est là un point d'une certaine importance pour l'histoire de la réforme catholique: vérifiant l"adage « lex orandi, lex credendi », la réforme de la liturgie, à Preuilly, semble avoir précédé celle de la vie monastique".    
 
Après cette brillante communication suivie du verre de l’amitié, l’assemblée se sépare vers 17 heures



Procès verbal de l’Assemblée Générale du 16 mars 2013

Précédée d’un déjeuner convivial, l’Assemblée Générale de l’ARAP pour l’année 2012 s’est tenue à Preuilly, le 16 mars 2013, en présence de 47 adhérents.
Onze pouvoirs avaient été envoyés
Merci à ceux qui, malgré leur absence, nous ont ainsi renouvelé leur soutien.
Nous ont fait l’honneur de leur présence :
Jean François Leroux, Président d’honneur de la Charte Européenne des Abbayes et Sites Cisterciens ;
Dominique Mangeot , Président de ladite Charte ;
Yves Barsalou, Président de la Fondation du Crédit Agricole « Pays de France » ; Gérard Mottet, Professeur des Universités, Bernard Peugniez ( Le Guide Routier de l’Europe Cistercienne)
François Blary et Richard Jonvel, archéologues à l’Université de Picardie . S’étaient excusées : Madame Bisson, Maire d’Egligny et Madame Dautzenberg
Le Président, ayant constaté que le quorum est atteint, déclare que l’assemblée peut valablement délibérer et met au vote le procès verbal de l’année précédente, lequel est accepté à l’unanimité.

Rapport moral du Président

Chers amis,
L’organisation particulière de cette AG et la richesse de l’ordre du jour m’ont conduit à réduire la 1ère version de ma copie. Je n’en retiendrai donc que l’essentiel, qui peut se résumer en 2 points : Saluer nos invités, saluer notre jeunesse.
1/ Saluer la qualité de nos invités de ce jour, et plus particulièrement :
Monsieur Barsalou, « Président de la Fondation Crédit Agricole-Pays de France », soyez assuré que Preuilly apprécie votre présence.

Vous aussi, les deux éminences grises aux commandes de la Charte Européenne des Abbayes et Sites Cisterciens, tous deux cofondateurs il y 20 ans, et Présidents successifs, à savoir, toi Jean-François Leroux, puis toi, désormais, Dominique Mangeot, tout deux si complices dans votre mission, avec d’autres bien sûr comme Christian Barbier, pilier des Bernardins ... et aussi de Preuilly.
Enfin le Professeur François Blary, avec son équipe de l’Univ’Archeo d’Amiens. François, tu incarnes la recherche archéologique résolument souhaitée par Patricia et entreprise depuis 2 ans autour de la grange de Beauvais, et pour encore 4 ans.
Et que nos autres invités me pardonnent de ne pas les nommer, mais certains peuvent se reconnaitre dans le 2e point que je veux maintenant souligner :

2/ Oui, Saluer la jeunesse, car c’est la dominante qui –me semble-t-il- se dégage de la vie de l’ARAP depuis quelques mois. C’est la manifestation croissante d’une jeunesse plus participative, espérance de relève émanant de plusieurs adhérents. Merci à vous et pardon de ne pas vous nommer, mais sachez que votre implication est réjouissante pour le présent, et prometteuse pour l’avenir. N’est-ce pas, Chantal ? toi qui ne manques pas de te soucier de la relève, même si, à l’évidence, tu restes si énergique et féconde. Et voilà une belle occasion de te dire, en mon nom personnel et au nom de tous, la chance que nous avons de t’avoir : Oui, Alleluia ! Habemus ... Chantal !

Les activités du CERAP

Acquisition de livres rares : Michelin Louis, Essais Historiques et statistiques sur le Département de Seine et Marne, 1841, tome VI : l’arrondissement de Provins
° Publication du livre Les Vierges du Salve dans les abbayes cisterciennes vivantes de France, sorti des presses grâce aux 750 souscriptions acquises . Merci d’y avoir contribué . Il reste 2250 exemplaires à vendre. A commander chez l’éditeur : Paroi Services 77 760 Recloses, tél. 01 64 24 24 44.
Merci de nous aider à le promouvoir en le faisant connaître des libraires de votre entourage
La campagne archéologique s’est déroulée à l’automne. François Blary est le seul apte à en exposer les résultats. Ce dossier d’une haute technicité ne peut pas être résumé en quelques mots je vais lui aisser la parole . Des rapports, rédigés et transmis par Univ’Archeo, sont archivés au CERAP.


Les Projets pour 2013

Plan quinquennal pour préparer la célébration, en septembre 2018, du 900e anniversaire de la fondation de Preuilly
  • Prendre contact avec nos « filles » : Barbeau, La Colombe, Vauluisant . Voir avec elles si elles sont partantes pour faire quelque chose avec nous en vue de 2018
  • Les enquêtes archéologiques sont planifiées par Univ’Archéo pour les 4 années à venir : nombre d’enquêtes par an, communication, budget...
  • L’ histoire de l’abbaye se mettra en place au fur et à mesure que les archéologues auront établi les faits . Ces faits seront confrontés à ceux que relate le manuscrit H328 dont une petite équipe a entrepris la transcription. Merci à ces volontaires qui ne demandent qu’à en accueillir d’autres... au sein du
    « scriptorium de Preuilly ».
    Dans les 1000 pages, à déchiffrer et à retranscrire, trouveront ils, tapis, les secrets de l’Abbaye ?
  • Nous envisageons aussi pour 2018 la publication de deux enquêtes: 1/ Les inventaires révolutionnaires 2/ Du religieux au profane : les sites cisterciens après 1789.
    Là encore nous avons besoin de la collaboration de tous les volontaires.
    Appel de fonds pour l'extension des projets de recherches :
  • L' Assemblée générale donne tout pouvoir au Conseil d'administration pour étudier les moyens et prendre les contacts nécessaires à l'obtention d'une aide fiscale pour les les adhérents et/ou mécènes qui souhaitent aider l'association.

    ___________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

    Assemblée générale , Samedi 24 mars 2012

    Rapport d’activités 2011

     

     

     

     
     
    * L' ARAP , comme chaque année, a ouvert les portes de Preuilly le 18 septembre pour la journée du patrimoine et le 25 septembre pour le pèlerinage diocésain mais nous avons eu également le plaisir de plusieurs visites :
    Les élèves de l’école de Forges, plus intéressés par les chevaux  que par l’abbaye, ont passé une journée à Preuilly, dans le cadre de leur programme de formation équestre.

    Nous avons accueilli  Les amis de Thorigny et de l’Oreuse qui nous ont instruits du rôle éminent joué dès 1118 par les Leventé, seigneurs du Plessis, dans les premières donations de terres à l’abbaye naissante.
     
     
     
    Les liens avec la Charte des Abbayes et Sites Cisterciens se sont concrétisés par notre  participation à leur publication, la souscription à l’ouvrage Sites Cisterciens d’Europe et par la présence d’Audren Husson à l’AG de Maulbronn.
     
     
     
     
     
     
     
    * Pour le CERAP  l’année 2011 a été particulièrement riche en réalisations
     
    Nous remercions les personnes qui, aujourd’hui, sont à nos côtés pour mettre en lumière la qualité de ce qui a été fait
     
     
     
    La rédaction du livre Les Vierges du Salve  a mobilisé 15 adhérents qui ont visité plus de 110 sites cisterciens. Le manuscrit est actuellement chez l’éditeur qui attend 750 souscriptions effectives pour le mettre sous presse. Si notre campagne de souscriptions marche bien il devrait être prêt pour le 15 août.  
     

     

      

     
     
     
    * Une Charte Royale, signée Louis VII, datée de 1140  a été acquise en novembre 2011.                        
     
    Madame Isabelle Rambaud Directrice des Archives départementales, du patrimoine et des musées de Seine & Marne a bien voulu nous en faire la traduction et nous présenter ce document exceptionnel que l’on croyait à jamais perdu.

    Le Roi de France par icelle, fait don à l'abbaye de Preuilly de deux parcelles de terre attenantes à Villeneuve la Guyard.
     
     
    * L’accueil des chercheurs nous a donné de grandes satisfactions : Clark Maines  de l’ Université Wesleyan de Middletown et Sheila Bonde  venus des Etats-Unis, Ghislain Baury (Le Mans) et Juan Manuele Agado de l’abbaye de Canas en Espagne, François Bougard Professeur d’Histoire Médiévale à l’Université de Nanterre qui travaille sur la bibliothèque de Vauluisant.

     
    Alain Tabbagh ( Université de Paris VI ), ses collègues Pauline Kessouri et Fayçal Rejiba et leurs 12 étudiants ont séjourné une semaine pour un séminaire de travaux pratiques en géophysique appliquée à l’archéologie. Ce séjour a permis à ces étudiants de Master I et II de valider 80% de leurs acquis théoriques de l’année universitaire en cours. Ce stage complétait les quatre missions archéologiques conduites en 2011 par François Blary et son équipe de l’Université de Picardie.
    Dans un brillant exposé de ses enquêtes, François Blary nous a tenus en haleine pendant plus d’une heure, nous faisant revivre les mille et une péripéties de ses hypothèses, de ses investigations et de ses découvertes.
     
     
    Rien n’était plus vivant que nos vieilles pierres soudain ressuscitées sous son regard !

     

    Chantal Fouché - Husson
    Vice-Présidente de l'Arap
    Directeur du CERAP

    _______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________