Association pour le Rayonnement de l'Abbaye de Preuilly
Membre de la Charte européenne des Abbayes et sites cisterciens
Le Scriptorium Ephéméride




Août  2016              Yves  et Marie-Ange Husson,






Nous avons fait, début aout,un crochet par Châteauroux pour rechercher, et trouver enfin , aux Archives Départementales l'ouvrage de Jérome Picaud : L'Abbaye cistercienne de La Colombe à l'époque médiévale.

Ce mémoire de maîtrise en histoire est sans doute la principale source d'accès à l'histoire de cette 2e fille de Preuilly, fondée en 1146 aux confins de l'Indre et de la Vienne, que nous connaissons si mal. Nous n’avons pas pu obtenir de photos ni de photocopies de l’ouvrage car il faut l’autorisation de l’auteur.


Une autre enquête qui commence !






Avril 2016            
Chantal Fouché Husson, Directrice du Cerap / arap@preuilly.eu


2018, C’est parti !
 
Nos vaillant(e)s copistes se sont engagé(e)s dans une folle aventure dont l’issue pouvait sembler incertaine... Transcrire les mille pages d’un manuscrit du XVIIIe siècle – le H 328 -  où se trouvaient rassemblées les chartes qui ont marqué l’histoire  de l’abbaye depuis sa fondation en 1118  jusqu’en 1759, certes, c’était ouvrir la voie à une connaissance fine des événements. Mais au bénéfice de qui ?  Quel historien se présenterait pour relater savamment cette histoire ?  Et que faire des autres chartes concernant Preuilly, celles qui reposent dans les archives des autres départements  ou dans les archives privées ?  Celles qui sont postérieures à 1759 ?
Le ciel s'éclaircit peu à peu sous la houlette de Valentine Weiss, quelques uns d’entre nous – les « Parisiens » -  se rendent chaque semaine aux Archives Nationales pour travailler sous sa houlette, «les provinciaux» quant à eux reprennent la plume et le chemin des archives régionales.
Il y a de la copie pour tout le monde ! Même notre Président s’y est mis … en l'occurence au Centre de Recherche et d'étude du Patrimoine, au Musée de Sens dans l'Yonne
 










Décembre  2015   Chantal Fouché Husson, Directrice du Cerap / arap@preuilly.eu

Un  bond en avant pour le scriptorium !

Le mercredi 2 décembre dernier,  Valentine Weiss, Conservateur du Patrimoine aux Archives nationales (département du Moyen-âge et de l'Ancien Régime) et directrice du Centre de Topographie Parisienne a reçu à Paris, le chapitre « transcription du manuscrit H 328 » du scriptorium de Preuilly. 

 

 

Sensible  au travail fourni par nos copistes elle a bien voulu nous prodiguer informations et conseils avec l’autorité du Maître dont nous avions besoin. Pour son compte, Madame Weiss a bien voulu se charger de l’édition des pages concernant les maisons des moines de Preuilly à Paris

De quoi relancer notre élan  pour la dernière étape de ce projet. Merci Valentine !



 



Septembre 2015  
Chantal Fouché Husson, Directrice du Cerap / arap@preuilly.eu


Brigitte Bouvrain,  guide du Patrimoine à Provins, est responsable au sein du scriptorium de Preuilly, du chapitre consacré aux relations entre l’abbaye et la ville de Provins,.
Vendredi 11 septembre, sous sa houlette, une longue visite nous a permis de situer les neuf maisons que les moines possédaient dans la ville basse – le Val - , et de mesurer l’ampleur de leurs implantations dans la ville haute – le Châtel.   
Merci à ceux qui nous ont ouvert leurs portes : les pierres des celliers ont enchanté l’archéologue et les lieux ont libéré leur pouvoir de rêveries. Un point de départ solide pour une étude en profondeur !

 

 



Juin 2015              Chantal Fouché Husson, Directrice du Cerap / arap@preuilly.eu


 

Bravo à nos copistes qui  ont tourné  la dernière page du manuscrit H 328 !

Grâce à leur patient travail on peut désormais  lire « en clair » les péripéties d’une histoire longue de 700 ans et plus .

Un grand merci  à Catherine, chef d’orchestre du scriptorium,  pour son énorme travail, de transcription, de relecture, de correction, de coordination...
 

                






Mai 2015              Chantal Fouché Husson, Directrice du Cerap / arap@preuilly.eu

« Nouveau Trésor d’Inédits », telle  pourrait être la traduction du titre que donnèrent au résultat de leur enquête, en 1717, Edmond Martène et Ursin Durand, deux moines bénédictins partis en 1708 explorer les archives religieuses de France et de Belgique.

 

Ils en rapportèrent quatre épais volumes de près de 2000 pages chacun… 

 

Notre reconnaissance est vive envers la Médiathèque de Melun qui offre  gracieusement au Scriptorium de Preuilly la numérisation du Tome IV  de ce précieux ouvrage  soit 1970 pages, dont 408  sont consacrées aux Cisterciens.

                                                    



Janvier 2015        Chantal Fouché Husson, Directrice du Cerap / arap@preuilly.eu

Terminer en juin la transcription du manuscrit H 328, tel est l’objectif premier que le scriptorium de Preuilly s’est fixé lors de sa réunion à Paris le 13 janvier.
Catherine a rappelé la règle majeure : le copiste s’interdit toute modification du texte original, même orthographique.

La rigueur de ce travail austère a soudain pris du sens quand plusieurs documents relatifs à la gestion de l’eau ont été rapprochés.
A Montigny, les chicanes du XIIIe siècle entre les moines et les villageois ont fait place à une répartition harmonieuse de «l’or bleu»  au temps de Daniel Charles de Trudaine, seigneur de Montigny et de Monseigneur d’Apchon, 44e Abbé de Preuilly (1763-1784)

           



Décembre 2014  
 
Chantal Fouché Husson, Directrice du Cerap / arap@preuilly.eu

Le scriptorium a ouvert un nouveau chapitre, "Provins", consacré à l’étude des relations entre les moines de Preuilly et la ville de Provins. Merci à Brigitte Bouvrain qui a bien voulu en prendre la charge.

En attendant le fruit de ses recherches, Yves Husson nous a fait part d’une trouvaille :

une correspondance entre Alexandre du Sommerard, illustre pionnier de la conservation du patrimoine médiéval, et le Docteur Henri Marie Husson, pionnier de la vaccination en France ,où il est question du Docteur Civiale, pionnier de l’urologie …

Pour remercier son ami le Docteur Husson de l’avoir adressé au docteur Civiale, Alexandre du Sommerard lui envoie  un livre, Vues de Provins dessinées et lithographiées en 1822 par plusieurs artistes, édité à Paris en 1822, ouvrage inestimable à nos yeux car on y trouve des illustrations des propriétés provinoises des moines de Preuilly.

De quoi éclairer la chandelle du chapitre « Provins » ! 



Novembre 2014  
 
Chantal Fouché Husson, Directrice du Cerap / arap@preuilly.eu


3 novembre 2014, les copistes du scriptorium sont invités à Preuilly pour rencontrer les archéologues qui achèvent leur mission d’automne .

Beaucoup manquent à l’appel, occupés qu’ils sont à revenir de leurs obligations de Toussaint, mais les présents prêtent grand intérêt aux explications passionnantes que leur dispense François Blary.

 

La convergence des regards donne soudain tant de vie à ce qui semble d’abord n’être qu’un « tas de ruines »    

 

      




Octobre 2014  
 
Chantal Fouché Husson, Directrice du Cerap / arap@preuilly.eu



La découverte aux Archives Départementales de Seine & Marne d’un nouveau manuscrit, H 343, a permis de lever le voile sur une énigme signalée par les copistes du  chapitre « Les Abbés de Preuilly » . Pourquoi l’évêché  de Dijon, à partir de l’année 1775,  verse-t-il   400 livres de rente annuelle à l’abbé de Preuilly ?

Il s’agit de rembourser les 10 000 livres empruntées à la manse abbatiale de Preuilly par l’évêque de Dijon pour financer le rattachement à l’évêché des bénéfices de l’abbaye St Bénigne de Dijon.

Cette opération s’effectue à la demande de Claude Marc d’Apchon,  évêque de Dijon et … abbé commendataire de Preuilly !



Août 2014    Chantal Fouché Husson, Directrice du Cerap / arap@preuilly.eu

 

Aux  Archives Départementales de Sine et Marne les chartes daetées des années 1750- 1789 apportent des renseignements que le H 328 - composé en 1759- ne pouvait pas contenir.

Certes elles ne sont plus écrites en latin comme celles du XIIIe siècle, mais elles n'ont pas pour autant la fluidité élégante d'une page de Voltaire !  Leur contenu juridique alambiqué s'exprime à travers une graphie manuscrite qui les rend difficiles à  déchiffrer.

 

Merci à notre ami Nicolas Richard qui a bien voulu consacrer plusieurs heures à cette lecture.

Quoique ingrat le fruit de sa peine reste précieux par l'abondance des détails concernant le bail "scellé" le 1er octobre 1789  de la ferme de Boulain : 600 livres de loyer en "espèces sonnantes" mais aussi fromages à la crème, part de la récolte en "gros et menus grains" , pailles et fumiers, "caution solvable" ...



Juillet 2014    Chantal Fouché Husson, Directrice du Cerap / arap@preuilly.eu
 

A la Recherche des Sources, le scriptorium continue d'explorer les archives départementales de Seine et Marne.

Emouvante découverte en ce mois de juillet, les chartes datées de juillet 1789 ...

Les moines signent des baux pour les années qui viennent; ils continuent à gérer un domaine dont ils seront dépossédés dans quelques mois... Trois mois plus tôt leur  abbé,  François de la Rochefoucauld,  a participé à la rédaction du cahier de doléances du clergé pour le baillage de Provins, il a demandé que les abbés résident dans leur abbaye ... lui qui est si souvent absent de la sienne !

Qu'ont ils perçu de la menace qui gronde ? "

 




Juin 2014   
Chantal Fouché Husson, Directrice du Cerap / arap@preuilly.eu


19 juin 2014 :  réunion à Noisement de la cellule  en charge de l’enquête sur les abbés commendataires de Preuilly . A son début notre rencontre s’annonçait décevante. Chacun de nos scripteurs trouvait bien maigre son propre bilan. Certes le travail isolé est austère. Mais à mettre en commun les expériences de chacun, le dossier a commencé à s’étoffer.
Ce fut encore bien plus sensible quand on a pu croiser les informations relatives aux abbés avec celles que nous apporte le cartulaire de Preuilly, en grande partie contenu dans le manuscrit H 328 .


Les  deux cellules actives de notre scriptorium en conjuguant leurs trouvailles ont donné le départ à un réveil de l’Histoire !
Trois autres sont en projet : L’une s’occuperait des «Maisons de Paris», l’autre des relations «Preuilly et Provins »la troisième  de ce qui s’est passé à «Preuilly au temps de la Révolution »



Mai 2014  
Chantal Fouché Husson, Directrice du Cerap / arap@preuilly.eu

Source vives : la bibliothèque municipale de Fontainebleau.   
Nous y avons trouvé le manuscrit signalé par Cottineau  (ms 10) enregistré à la bibliothèque municipale de Fontainebleau sous la cote ms 13.

 

 
 
  Etat des bois nationaux
  ci-devant ecclésiastiques
  et situés dans les districts
  du ressort de maîtrise de Fontainebleau
  de Melun
  Nemours
  Provins
  Et Rozay

  Département de Saine et Marne
  ———————————————
  15 messidor An II ou 3 juillet 1794

 
     L’abbaye de Preuilly y est mentionnée  deux fois  pour  667, 59 arpents de bois